Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Télécommunication: Telma, le meilleur opérateur à Madagascar

    La connexion Internet est plus lente que d’habitude depuis le début de la semaine. Ces perturbations sont dues aux travaux entrepris sur le câble sous-marin de fibre optique Lower Indian ocean network (Lion/ Lion 2) depuis le 10 janvier dans le lagon de Nyali au Kenya, selon un communiqué de Mauritius Telecom, membre du consortium Lion/Lion 2.
    Selon l’opérateur mauricien, « au cours de cette manœuvre, le service des opérateurs locaux et internationaux membres du consortium Lion/Lion2 connaîtra des perturbations ».
    Malgré tout, Telma affiche ses « performances par rapport aux autres opérateurs ».
    En effet, Speedchecker (une plateforme d’investigation et d’évaluation des expériences au niveau des consommateurs
    sur les produits de télécommunication) a mené une enquête de performance sur les télécommunications à Madagascar en octobre et novembre 2021. Et les résultats montrent que Telma enregistre « la meilleure vitesse de téléchargement, le meilleur temps de latence, la meilleure moyenne nationale en vitesse de téléchargement, la meilleure couverture nationale ». Telma reste l’opérateur téléphonique le plus représenté sur le territoire malagasy, sur l’ensemble des trois opérateurs.

    Madagascar, 7e rang en Afrique
    Selon toujours cette enquête, « Le débit fourni par Telma va jusqu’à trois fois plus rapide que ceux de ses concurrents sur le marché national ».
    « Les performances de Telma s’expliquent, entre autres, par le travail sans précédent réalisé sur les sites mobiles, le backbone national, les réseaux métropolitains et les fibres sous-marins », sur les câbles internationaux Eassy (Toliara) et Metiss (Taolagnaro), apprend-on de l’opérateur malagasy. Ce dernier annonce d’ailleurs avoir investi « près de 73 millions USD en infrastructures dont une partie importante sur les entrées internationales en fibre optique marine », rien qu’en 2020.
    Ces exploits ne manquent pas d’influer sur la performance du pays au niveau continental. Car dans ce classement de Speed­checker, la Grande île pointe à la septième place sur le continent africain en termes de vitesse de téléchargement et de prouesses technologiques.

    Arh.

    Les commentaires sont fermées.