Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Projet Fanoro: formation de techniciens et fourniture de vaches laitières

    Projet Fanoro: formation de techniciens et fourniture de vaches laitières

    Plus d’un an après son lancement officiel, le projet « Fanatsarana ny ombivavy be ronono » (Fanoro) ne cesse de prendre forme, afin d’améliorer la filière lait et doubler la production qui passera de 3 à 6 millions de litres annuellement.

    Le projet Fanoro est une initiative du programme entrepreneurial Fihariana, en collaboration avec le ministère de l’Agriculture et de l’élevage (Minae). Dans son ensemble, Fanoro comporte deux volets principaux : la formation d’inséminateurs artificiels dans trois régions de Madagascar, à fort potentiel laitier (Itasy, Vakinankaratra et Analamanga) et l’importation de 1.000 vaches laitières de races montbéliarde et normande.
    « Le projet Fanoro se conjugue aussi pleinement avec la réalisation des Velirano N°9 – autosuffisance alimentaire – et N°7 – appui à l’industrialisation de Madagascar à travers la professionnalisation des chaînes de valeur. L’importation des vaches laitières et l’efficience de leur reproduction, contribueront effectivement à améliorer le volume de production laitière à Madagascar », informe Fihariana.
    Le premier lot de ces vaches laitières importées, composé de 165 génisses gestantes capables de produire 25 à 30 litres de lait par jour, est arrivé en octobre 2021. A noter que le volume de production des vaches laitières locales tourne encore aux environ de 15 litres au maximum. Un appel à manifestation d’intérêt a été lancé auprès des éleveurs professionnels ayant l’expérience et les infrastructures nécessaires pour élever ces vaches laitières.

    Appuis techniques et financiers

    Durant les trois ans du projet, lancé en décembre 2020, les trois entités concernées dans la région Vakinankaratra : le programme national d’entrepreneuriat Fihariana, le Centre de développement rural et recherche appliquée (Fifamanor) et Socolait, offrent une série d’appuis techniques et financiers.
    Fihariana finance le projet en y investissant plus de 300 millions d’ariary et propose également des financements aux éleveurs qui souhaitent acquérir ces vaches laitières. « Le programme peut fournir un emprunt allant jusqu’à 70 % du prix de ces vaches », indique-t-on du côté de Fihariana.
    Par ailleurs, Fifamanor, branche du Minae, assure la partie technique à travers le ren­forcement des stations d’insémination artificielle existantes, l’équipement des techniciens et la formation des éleveurs. Et enfin, Socolait prend en charge l’accompagnement des éleveurs déjà sous contrat avec la société.

    Arh.

    Les commentaires sont fermées.