Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Affaire des 49 kg d’or: les deux suspects extradés par les Comores

    Affaire des 49 kg d’or: les deux suspects extradés par les Comores

    Les autorités comoriennes ont finalement accepté l’extradition des deux suspects malagasy, dénommés Pierre Siteny et Azaly Failaza Pacheco dans l’affaire des 49 kg d’or, saisis aux Comores le 28 décembre. Arrivés au pays hier, ils ont aussitôt été entendus à la section de recherches criminelles à Fiadanana.

    Mission accomplie pour la délégation malagasy en déplacement aux Comores depuis mardi. A la suite de plusieurs consultations, la justice comorienne a finalement émis un avis favorable à la demande d’extradition présentée par la Grande île. Les deux individus ont atterri sur le tarmac d’Ivato hier, vers 8h30 avec la délégation malagasy conduite par le ministre de la Justice, Heri­laza Imbiki.
    Aucune information officielle sur l’affaire n’a été communiquée jusqu’à hier, mais l’on sait que les deux suspects ont été conduits immédiatement à la Brigade de recherche à Fiadanana, pour enquête. On attend la suite.
    Concernant les 49 kg d’or saisis, il semblerait qu’ils soient encore aux Comores. D’ailleurs, des enquêtes sont encore en cours pour déterminer leur provenance. Si Madagascar avait été cité au départ, la thèse que l’or serait malien, a également été soulevée depuis quelque temps.

    Affaire des 73,5 kg d’or
    A noter que ces deux individus sont impliqués dans l’affaire des 73,5 kg d’or saisis en Afrique du Sud en 2020. C’est d’ailleurs l’une des principales raisons de la demande de leur extradition.
    «Nous allons aussitôt enquêter sur cette affaire puisque celle concernant les 49 kg est encore en cours d’enquête», a indiqué le PG du Pôle anti-corruption (Pac), Solohery Razafindra­koto, joint au téléphone hier. Ces deux suspects figurent ainsi parmi les personnes recherchées par le Pac, de­puis l’ouverture de l’instruction sur le dossier 73,5 kg d’or.
    Outre les 3 suspects détenus en Afrique du Sud, en attente d’extradition, 2 au­tres personnes font encore l’objet d’une recherche. Le dossier n’est pas encore finalisé. A noter que plus d’une dizaine de personnes sont actuellement placées en dé­tention préventive dans l’attente de leur procès sur cette affaire.

    T.N

    Les commentaires sont fermées.