Igor Ciobanu à l’Assemblée nationale : Le statut des apatrides à l’ordre du jour

Le représentant du Haut commissariat aux réfugiés (HCR), Igor Ciobanu et ceux du Focus development association, ont effectué une visite de courtoisie auprès du vice-président de l’Assem­blée nationale à Tsimbazaza, Honoré Rasolonjatovo. La question des apatrides a été remise sur le tapis. 

Le nouveau Code de la nationalité n’est toujours pas adopté, ce qui remet en cause la situation des apatrides à Madagascar. «Les parties ont exposé la situation des apatrides ainsi que les lois en vigueur à Madagas­car», a indiqué le communiqué de la Chambre basse. L’amélioration des textes a été évoquée, bien que celle-ci ait été discutée depuis quel­ques années déjà. A noter qu’un projet de loi est déjà en cours, mais semble avoir du mal à se concrétiser suite aux amendements apportés sur la situation des apatrides à Madagascar.

L’année passée, l’adoption du texte a été reportée à la deuxième session parlementaire, mais le texte n’a finalement jamais été présenté. Même pour cette année, il n’a toujours pas fait l’objet d’examen durant la première session parlementaire ordinaire. Cette visite constitue donc un rappel, à deux mois de la prochaine session parlementaire ordinaire d’octobre. Le HCR espère que le texte sera cette fois présenté.

T.N