Elevage bovin: redynamisation de la ferme de Vohilava

Un plan de redressement pérenne de la ferme d’Etat de Vohilava, à Andranovondronana au Nord-ouest d’Antsiranana, est actuellement sur les rails, comme l’a annoncé le Dr Raymond, vice-ministre de l’Elevage, lors de sa descente sur les lieux en fin de semaine.

Créée en 1956, la ferme de Vohilava était connue comme étant un Centre pépinière de reproducteurs (CPR), de géniteurs de la race bovine importée, le «Brahmane», à vocation bouchère qui fait preuve de grandes capacités de résistance aux maladies, faciles à élever.

Son croisement avec les races locales (zanatany), donne aussi naissance à des zébus plus résistants. Pourtant, le cheptel de la ferme n’est composé actuellement que de 55 têtes, comme l’a constaté le Dr Raymond.

Le vice-ministre s’est attelé, à cet effet, à la mise en place d’un comité chargé de diriger provisoirement la ferme. La réhabilitation urgente des abreuvoirs des bêtes et des puits d’alimentation, constitue les premières étapes des travaux.

Arh.