Wanted Iarisy

A l’allure où vont les enquêtes sur le meurtre de la trentaine de personnes récemment perpétré par la bande à Iarisy dans le district d’Ankazobe, l’on serait en droit de penser que tôt ou tard, ce bandit de grand chemin ne tarderait pas à être capturé par les forces de l’ordre. Car, pense-t-on, là où ses présumés complices ont été attrapés ou abattus, il ne pouvait que se trouver pas loin de l’endroit, en étant censé donner les ordres pour contrecarrer leurs poursuivants. Sauf malheureusement que jusqu’à ce jour, Iarisy reste introuvable malgré que tous les endroits susceptibles de lui servir de cachettes sont presque connus par les forces de l’ordre. A moins bien entendu que le bandit ne connaisse des passages souterrains le menant à un endroit quelconque où il peut refaire surface sans être reconnu.

Si dans la plupart des cas, les gens pensent qu’Iarisy se déplace d’un district à un autre dans les rases campagnes du pays une fois la nuit tombée, certains rajoutent qu’il pourrait fort bien se trouver dans les centres urbains limitrophes des villages qu’il a attaqués après ces nombreux jours durant lesquels on l’a traqué vainement. Rien n’empêche donc de penser que pendant que les forces de l’ordre essaient de le retrouver dans les campagnes, il pourrait passer paisiblement des moments de détentes quelque part en ville, avec ses nombreux acolytes. Et si tel était le cas, il y a de fortes chances qu’il se cache ici même à Antananarivo ou dans d’autres villes insoupçonnées.

Pour dire, en quelque sorte que tant que sa photo d’identité n’est pas affichée à travers tout le territoire, Iarisy pourrait continuer à sévir, en sachant pertinemment qu’il pourrait se faire de nouveaux complices là où il se trouve. Peut-être bien qu’il est temps maintenant, de lancer un « Wanted Iarisy », accompagné d’une prime pour toute information susceptible de mener à sa capture, mort ou vif. Comme du temps des Westerns aux Etats-Unis !

E.R